Le Ramadan a débuté ce dimanche au Mali

La commission de la lune a annoncé que la lune a été aperçue dans la région de Ségou. La communauté musulmane commence donc le ramadan ce dimanche 5 Mai 2019.

L’équipe d’aBamako.com souhaite un bon mois ramadan à toute la communauté musulmane du Mali.

Le Ramadan a débuté ce dimanche au Mali. Les familles font leur approvisionnement en dattes, lait, miel et autres denrées
de première nécessité durant ce mois. Une forte hausse du prix du lait, un produit très demandé, a été enregistrée. Reportage

Le Ramadan a débuté ce dimanche 5 avril au Mali. Les Maliens ont continué durant ce week-end à s’approvisionner en
denrées de première nécessité tels les dattes, le lait, le sorgho, le sucre, le miel, etc.
Il faut dire que le Ramadan, qui est un mois de jeûne et de privations, n’en demeure pas moins une période de forte
consommation pour de nombreux produits alimentaires.

Globalement, le marché est bien approvisionné en produits alimentaires et les prix du sucre, du riz, des datte et de l’huile n’ont pas beaucoup évolué. Toutefois, celui du lait a flambé. Le prix du sac de lait a plus que doublé passant de 22.500 FCFA à 45.500 FCFA. Le lait est en effet fortement demandé durant le ramadan.
L’article Le Ramadan a débuté ce dimanche au Mali est apparu en premier sur Dakarbuzz.

Le jeûne du mois de Ramadan commence en Côte d’Ivoire, lundi (Officiel)

Le jeûne du mois de Ramadan commence, lundi, en Côte d’Ivoire où le croissant lunaire a été observé dimanche soir à Bondoukou, ville située dans le Nord-Est du pays.

Dans une déclaration conjointe, le Conseil supérieur des Imams en Côte d’Ivoire (COSIM) et le Conseil des Imams sunnites de Côte d’Ivoire (CODIS), ont annoncé que le croissant lunaire marquant le début du jeûne du mois de Ramadan a été observé à Bondoukou dans le quartier Manlagasso par l’Imam Choïb Touré et ses fidèles.

Par conséquent, ont-ils ajouté dans la déclaration lue par l’Imam Sékou Sylla que « le Ramadan commencera en Côte d’Ivoire demain lundi 06 mai 2019 ».

Le jeune du Ramadan est le quatrième pilier de l’Islam durant lequel les musulmans restent à jeun de l’aube jusqu’au coucher du soleil tous les jours pendant 29 ou 30 jours de même qu’ils s’abstiennent d’avoir des rapports sexuels avec leur époux ou épouse dans la journée.

Ce mois « béni » de l’Islam qui a vu la révélation du Saint Coran au Prophète Mohammed (Paix et salut d’Allah sur Lui) et 9ème mois lunaire est également accueilli en tant que période de grande générosité, de solidarité et de partage.

Il constitue aussi une période de grande consommation où de nombreuses publicités de produits autour du Ramadan sont visibles à travers le pays.

LS/APA
L’article Le jeûne du mois de Ramadan commence en Côte d’Ivoire, lundi (Officiel) est apparu en premier sur Dakarbuzz.

Me Ousmane Sèye : « Si jamais Cheikh Béthio est condamné »

À quelques heures du verdict du procès du double meurtre de Médinatoul Salam, attendu ce lundi, Me Ousmane Sèye, un des avocats du principal accusé, Cheikh Béthio Thioune, dénonce les conditions du jugement de l’affaire. Dans une note consultée par Seneweb, il laisse entendre qu’on s’achemine vers une erreur judiciaire qu’il faudra rattraper.

« Si jamais notre client est condamné, à son retour, il se constitue prisonnier et son jugement sera repris en intégralité. A partir de ce moment, toutes les parties prendront leurs responsabilités », a prédit Me Ousmane Sèye.

Cheikh Béthio Thioune est jugé par contumace. Ses avocats avancent qu’il est empêché pour raisons médicales tandis que le juge estime qu’il a fui le procès.

Me Ousmane Sèye jure que son client « est malade ». « Il ne s’est pas dérobé à la justice, martèle-t-il. Il est parti en France, à Bordeaux, depuis le 18 janvier pour des soins médicaux avant l’enrôlement de cette affaire. Il ignorait que le procès allait être évoqué derrière lui. Sous ordre de ses médecins, il devait y être d’ailleurs bien plus tôt. Mais pour des raisons de la célébration du grand Magal de Touba, il a retardé son rendez-vous médical de deux à trois mois. »

Cheikh Béthio a perdu 20 kg

Selon Me Sèye, la santé du guide des thiantacounes s’est dégradée à son arrivée en France. Il confie : « Quand il est allé voir ses médecins, ils l’ont retenu parce qu’il ne pouvait plus reprendre l’avion. Il a même perdu 20 kg. Ceux qui pensent que Cheikh Béthio est volontairement resté à Bordeaux, ont totalement tort. Il n’a pas fui la justice de son pays. C’est un citoyen ordinaire et se considère comme tel. Il croit à la justice de son pays. »

Malheureusement, regrette la robe noire, le juge a décidé de juger l’affaire sans lui. Il rappelle : « Nous avons déposé devant le juge et au parquet un dossier médical très sérieux. Et nous avons demandé au tribunal d’excuser l’absence de Cheikh Béthio et de réserver son jugement. Le juge a écarté notre demande et préféré juger Béthio par contumace. »

La religion de Mer Ousmane Sèye est faite : « Il y a manifestement certains acteurs dont ceux de la justice qui préparent l’opinion à une éventuelle condamnation de Cheikh Béthio. Cela est injuste et malheureux. Il y a des choses qui n’ont rien à avoir avec les faits et qui ont été évoqués. Je crois que c’est une certaine forme de pression sur la justice et cela est inadmissible dans un pays de droit où l’on prône l’indépendance de la justice. Je crois que la justice ne va pas céder à cette pression qui n’a rien à avoir avec le dossier. »

SENEWEB
L’article Me Ousmane Sèye : « Si jamais Cheikh Béthio est condamné » est apparu en premier sur Dakarbuzz.

Vidéo: Maguette Ndiaye, l’arbitre Senegalais, tabassé après la rencontre Berkane Vs Sfax

Le sénégalais Maguette Ndiaye, l’arbitre de la demi-finale de la Coupe de la CAF entre Berkane-Sfax a été tabassé après la rencontre.

Incroyable mais vrai ! L’arbitre sénégalais, Maguette Ndiaye, a été la cible des joueurs du CS Sfaxien juste après leur élimination en demi-finale retour de la Coupe de la CAF par Berkane (3-0, 1-0 à l’aller).

L’article Vidéo: Maguette Ndiaye, l’arbitre Senegalais, tabassé après la rencontre Berkane Vs Sfax est apparu en premier sur Dakarbuzz.

Suppression du Poste de PM : « Ce qui est indexant dans cette loi… », selon Pape Alé Niang

Pape Alé Niang n’a pas fait dans la langue de bois. Invité de l’émission Remue ménage ce dimanche, le journaliste est revu sur le caractère « indexant de la loi » portant suppression du poste de premier ministre en contradiction avec les dires de président Macky Sall en 2011.

« Macky Sall, lors de la compagne présidentielle n’a jamais dit qu’une fois élu qu’il va éliminer le poste de premier ministre pour avoir les coudées franches et gérer directement les dossiers. Contrairement aux autres candidats qui se sont exprimés clairement« , a rappelé le journaliste.

Selon lui, c’est après sa réélection qu’il a fait la révélation avant d’avouer que « le poste de premier ministre était un goulot d’étranglement pour mieux gérer les préoccupations des sénégalais. »

A en croire l’ex de la 2stv, le président Macky Sall ne croit pas à l’équilibre des pouvoirs. Il s’explique : « Lors des assises nationales, le débat sur le régime parlementaire ou présidentiel a été posé, mais la position du président a été très claire. Il disait ce 31 décembre 2011, qu’au niveau de son parti, la réflexion était en cour. Avant d’ajouter qu’une fois élu, il n’est pas dans l’obligation d’avoir un régime parlementaire pour le bon fonctionnement du pays où l’équilibre des institutions« .

En lieu et place, se rappelle-t-il, le président proposait, tout simplement, « le changement du mode de scrutin de l’Assemblée nationale pour lui permettre d’être forte« .

Pour Pape Alé, Macky Sall vient de réaliser son vœu en étant un président fort, et qui gère tout.

De même, il explique qu’en 2012, lorsque Macky Sall était candidat avec comme parti politique l’Alliance pour la république, il fallait remettre la République à sa place pour faire marcher les institutions. Ce qui est « une demande sociale des sénégalais qui réclamaient l’éthique, que ce soit à l’Assemblée nationale, le pouvoir exécutif ou judiciaire« .

Mais à sa grande surprise, il constate que de 2012 à 2019, le régime en place n’a pas  fait le bilan sur la marche des institutions.

SANS LIMITE
L’article Suppression du Poste de PM : « Ce qui est indexant dans cette loi… », selon Pape Alé Niang est apparu en premier sur Dakarbuzz.

Manchester United, adieu la Ligue des Champions

Premier League : Chelsea grimpe sur le podium, Manchester United dit adieu à la Ligue des champions

L’avant dernière journée de Premier League valait son pesant d’or dans la course à la Ligue des champions. Chelsea réalise une excellente opération et l’emporte (3-0) face à Watford. Les Blues montent sur le podium. De son côté, United ramène un nul de son déplacement à Huddersfield (1-1) et ne disputera pas la Ligue des champions.

Dans le cadre de la 37ème journée de Premier League, Huddersfield déjà relégué en Championship, accueillait Manchester United toujours en course pour une qualification en Ligue des champions. Les Red Devils devaient absolument l’emporter pour entrevoir la quatrième place. Ole Gunnar Solskjaer s’appuyait sur un 4-3-3 avec les titularisations de Paul Pogba mais surtout d’Alexis Sanchez. Côté Huddersfield, Jan Siewert optait également pour un 4-3-3, Steve Mounié et Diakhaby démarraient la rencontre sur le banc. United entamait parfaitement la rencontre en ouvrant le score sur sa première opportunité. Suite à un double une-deux, le ballon revenait miraculeusement sur McTominay qui d’une frappe tendue ajustait Lössl (0-1, 8e). Le milieu écossais inscrivait son deuxième but de la saison. Mis en confiance par ce premier but, United se procurait une nouvelle opportunité par Mata (24e).

Juste avant la pause, les hommes de Solskjaer se faisaient peur. Bacuna lançait Grant qui perdait son duel face à De Gea (41e). Manchester manquait le break avant de rentrer aux vestiaires. Sur un excellent centre de Mata, Pogba voyait sa tête heurter la transversale de Lössl (43e). Au retour des vestiaires, les choses se compliquaient pour Manchester. Alexis Sanchez quittait prématurément les siens touché à la cheville (53e). Sept minutes plus tard, Huddersfield recollait au score. Sur un long dégagement de Lössl, Luke Shaw se trouait et laissait filer Mbenza qui ajustait De Gea (1-1, 60e). Les Red Devils rataient le coche par Rashford qui loupait l’immanquable sur un service de Mata (72e). Manchester pensait rafler la mise en fin de match mais Paul Pogba voyait sa frappe enroulée heurter la transversale (89e). Avec ce résultat nul, les Red Devils disaient adieu à la Ligue des champions.

Chelsea fait la bonne opération
Dans l’autre match de l’après-midi, Chelsea recevait Watford à Stamford Bridge. Un derby londonien qui pouvait permettre aux Blues de ravir la troisième place à Tottenham en cas de succès. De leur côté, les Hornets distancés dans la course à l’Europe, n’avaient plus rien à jouer. Pour parvenir à grimper sur le podium, Maurizio Sarri alignait son traditionnel 4-3-3 avec le trio Hazard, Higuain, Pedro en attaque. Côté Watford, Javi Gracia optait pour un 4-4-2 avec le duo Deulofeu, Deeney en pointe. Dans les premières minutes, les Blues manquaient de se faire surprendre sur une tête de Deeney que Kepa détournait sur son poteau (9e). Une minute plus tard, Maurizio Sarri devait composer sans N’Golo Kanté qui sortait sur blessure.

En difficulté, Chelsea se procurait sa première opportunité de la rencontre juste avant la pause par Pedro. Mais sa frappe passait juste au dessus (36e). Au retour des vestiaires, les Blues revenaient avec de meilleures intentions sur le terrain. Sur un corner joué à deux, Hazard distillait un excellent centre dans la surface pour Loftus-Cheek dont la tête trompait Foster (1-0, 48e). Trois minutes plus tard, David Luiz à la réception d’un corner frappé par Hazard doublait la mise pour les Blues (2-0, 51e). Onze minutes plus tard, Gonzalo Higuain voyait sa tentative repoussée en corner par Foster (62e). Ce n’était que partie remise pour l’attaquant argentin qui profitait d’un excellent service de Pedro pour ajuster Foster (3-0, 75e). Grâce à ce nouveau succès, Chelsea chipait la troisième place à Tottenham et grimpait sur le podium.

Les résultats de l’après-midi

Huddersfield 1-1 Manchester United : Mbenza (60e) pour Huddersfield ; McTominay (8e) pour Manchester United

Chelsea 3-0 Watford : Loftus-Cheek (48e), David Luiz (51e), Higuain (75e) pour Chelsea
L’article Manchester United, adieu la Ligue des Champions est apparu en premier sur Dakarbuzz.

Élu, Idrissa Seck aurait supprimé le poste de président de la République !

La loi portant suppression du poste de Premier ministre a été adoptée, ce samedi, à l’Assemblée nationale. Lamine Ba, secrétaire général du Rewmi, a fait une révélation à contre-courant sur les ondes d’Iradio (90.3).

« Idrissa Seck, élu, ne supprimerait pas le poste de Premier ou il l’aurait annoncé s’il devait le faire », a renseigné le secrétaire général du Parti Rewmi. En outre, Lamine Ba estime que la suppression du poste du Premier ministre n’est pas un enjeu.

A l’en croire, si Idrissa Seck était élu, il aurait instauré le poste de vice-premier ministre. « Il allait instaurer un poste de vice premier ministre pour atténuer la surcharge sur le Premier ministre et sur le président de la République. Il aurait même supprimé le poste du président de la République pour avoir un régime parlementaire intégrale. Il ne s’appellerait plus président de la République mais plutôt Premier ministre », soutient-i

La loi portant suppression du poste de Premier ministre a été adoptée, ce samedi, à l’Assemblée nationale. Mais, les députés de l’opposition qui sont contre cette loi ont 6 jours pour saisir le Conseil constitutionnel pour qu’il la déclare anticonstitutionnelle. Cependant, pour Lamine Ba, secrétaire général du Rewmi, l’opposition ne devrait même pas se fatiguer à saisir cette juridiction d’autant qu’elle n’aura pas gain de cause. Il l’a fait savoir ce dimanche à l’émission « Jury du dimanche » sur les ondes d’Iradio (90.3).

« Je ne vois pas l’opportunité pour l’opposition d’aller devant le Conseil constitutionnel pour dénoncer cette loi supprimant le poste de Premier ministre. Je ne me souviens pas que le Conseil constitutionnel ait donné raison à l’opposition sur toutes les demandes qu’elle a formulées », a déclaré Lamine Ba. Selon lui, le président Macky Sall a commencé à montrer un autre visage que beaucoup viennent de découvrir. A son avis, le chef de l’Etat aurait dû parler de la suppression du poste de Premier ministre pendant la campagne électorale. Ce que, relève-t-il, ce dernier n’a pas fait. Ainsi, il en déduit qu’il y a un jeu de dupe parce que certains hommes politiques ne disent ce qu’ils vont faire qu’après leur élection. Un Etat ce n’est pas une Nintendo

« Idrissa Seck, élu, ne supprimerait pas le poste de Premier ou il l’aurait annoncé s’il devait le faire. », a renseigné le secrétaire général du Parti Rewmi. En outre, Lamine Ba estime que la suppression du poste du Premier ministre n’est pas un enjeu. A l’en croire, si Idrissa Seck était élu, il aurait instauré le poste de vice-premier ministre. « Il allait instaurer un poste de vice premier ministre pour atténuer la surcharge sur le Premier ministre et sur le président de la République. Il aurait même supprimé le poste du président de la République pour avoir un régime parlementaire intégrale. Il ne s’appellerait plus président de la République mais plutôt Premier ministre », soutient-il.

Par ailleurs, certains membres de l’opposition avait appelé à un rassemblement à l’Assemblée nationale pour bloquer le vote du projet de loi portant suppression du poste de Premier ministre. Un appel qui n’a pas été entendu d’autant qu’il n’y a pas eu de mobilisation. Ainsi, le remake du M23 a été un échec total. Pour Lamine Ba, une manifestation comme le M23 se prépare. « Il y a tout un processus de maturation pour en arriver a drainé la foule. Il faut préparer ce genre de choses. Il y a un déficit d’organisation pour faire face. Il faut réussir à mettre le peuple en marche et cela nous ne l’avons pas encore réussi. C’est un moment de maturation qu’il faut laisser venir », explique-t-il.

Pour ce qui est du « fast track », il pense qu’il s’agit d’un concept creux. « Le mot fast-track est un mot que je rencontre dans les aéroports pour aller plus vite. Ce mot ne m’impressionne pas tellement. J’ai l’impression que c’est pour endormir les sénégalais. Pour aller beaucoup plus vite, il faut avoir des personnages de qualité à la Primature. On ne peut pas dire qu’on veut aller plus vite en réduisant son personnel. Il y a beaucoup d’incohérences. Un Etat, ce n’est pas une Nintendo ou une Playstation (des consoles de jeux vidéos) où on appuie sur les boutons quand on veut. Il devait avoir d’autres priorités que de faire ce jeu musical entre les institutions », indique-t-il.
L’article Élu, Idrissa Seck aurait supprimé le poste de président de la République ! est apparu en premier sur Dakarbuzz.

(04 Photos) Liverpool vs Barcelone: Le FC Barça convoque Moussa Wagué pour défier Sadio Mané

Le défenseur international sénégalais, Moussa Wagué qui a participé à son deuxième match en tant que titulaire de l’équipe A du Barça contre Celta Vigo (2-0), hier samedi, fait partie du groupe des Catalans qui fera le déplacement à Liverpool.

Dans le match aller, les Blaugrana gagnaient 3-0 avec des buts de Lionel Messi (doublé) et Luis Suarez. Brillant lors de ses deux sorties avec l’équipe A, Moussa agué va ainsi défier un autre compatriote, Sadio Mané.

Moussa Wagué convoqué pour le déplacement des Blaugrana à Liverpool. En effet, le défenseur sénégalais, qui a été titularisé pour la 2e fois hier samedi contre Celta Vigo, fait partie du groupe de 22 joueurs convoqués par Ernesto Valverde.

Le Fc Barcelone a largement battu en aller les Reds de Liverpool mercredi dernier en 1/2 finale aller de la Ligue des Champions (3-0).

L’article (04 Photos) Liverpool vs Barcelone: Le FC Barça convoque Moussa Wagué pour défier Sadio Mané est apparu en premier sur Dakarbuzz.