Ils listaient des « filles faciles » sur WhatsApp : le verdict est tombé !

Le verdict de l’affaire « Dash plan » est tombé, ce mercredi. Le tribunal des flagrants délits de Dakar a reconnu coupables Serigne Mansour Sall et Mamadou Guèye des chefs de prévention d’association de malfaiteurs ainsi que la collecte illicite de données personnelles. Il ont été condamnés à une peine de six (6) mois avec sursis. Par contre, leurs deux autres co-prévenus, à savoir Ibrahima Boye et Serigne Béthio Thioune, ont été relaxés.
Pour rappel, ils avaient publiés une liste de plus 200 filles supposées « faciles » via WhatsApp. Ces dernières subissaient un chantage. Ces garçons leur proposaient des relations intimes ou la remise de fonds pour retirer leurs noms ou leurs images des réseaux sociaux.
Ils sont poursuivis en flagrant délit auprès du tribunal de grande instance de Dakar pour les délits d’association de malfaiteurs, collecte déloyale de données à caractère personnel, diffusion de ces mêmes données à travers internet et atteinte à l’image, à la dignité et à la réputation.

Ces 5 000 000 F de Marième Faye Sall, qui détournent l’ambition de Oustaz Iran Ndao

« Il ne faut jamais dire jamais ». Iran Ndao n’est pas quelqu’un à présenter aux sénégalais. De son vrai Ibrahima Badiane, Iran Ndao est réputé par sa façon d’enseigner le Coran et la charia dans les médias.
En plus de dire sans mâcher ses mots ce que dit exactement le coran, il fait souvent des séances de démonstration devant le petit écran. Sur Sen TV ou Zik fm, il est le prêcheur le plus visible puisque presque tous les jours il anime une émission. Si ce n’est « Sen diné » ou « Tontou Sms », c’est Tafsir Coran ».
Dans l’émission « Tafsir coran », il disait qu’il ne ferait jamais de la politique puisqu’il est sur la voie du Prophète. Dans une interview récente accordée à infosrewmi, il félicite la première dame Marième Faye Sall qui lui a offert 5 000 000 F Cfa pour son Gamou.
« Je ne suis pas ces peureux qui disent que je ne fais pas de la politique. Tout le monde fait ce qu’il veut alors pourquoi ne pas dire ce que je pense… », conclut-il!

( 09 Photos ) Meghan Markle enceinte: son look que la reine Elisabeth II n’approuve pas

Présente aux British Fashion Awards à Londres le 10 décembre 2018, la duchesse Meghan Markle a opté pour un look qu’a toujours rejeté la reine Elisabeth II.
Meghan Markle a fait une apparition surprise et très remarquée lors des British Fashion Awards dans une robe noire asymétrique, et portant un vernis foncé, très chic qui pourrait déplaire à la reine Elisabeth II. Il s’agit selon les observations, d’un look qui casse les codes de la famille royale.
Enceinte de 5 mois, la duchesse a dévoilé son ventre rond dans une une robe longue noire (le noir étant réservé au deuil) en velours au décolleté asymétrique et chaussée d’escarpins dorés Tamara Mellon. Mais ce qui a le plus attiré l’attention, c’est surtout son vernis grenat foncé. Il est fait d’une teinte ultra sophistiquée et tendance mais que le protocole refuse, jugée trop voyant.
Rappelons que Meghan était présente à cette soirée pour remettre un prix à Clare Waight Keller, la directrice artistique de Givenchy qui a dessiné sa robe de mariée. Mais contre toute attente, Meghan Markle a ébloui la scène et les nombreuses stars présentes.