Mariama Coly « Je n’ai pas filmé Ibrahima Ndiaye lorsqu’il entretenait des rapports sexuels. Je n’ai pas, non plus, envoyé ces images à Astou Fall. »

Ibrahima Ndiaye, 25 ans, restaurateur de son état, l’un des jeunes garçons mis aux arrêts à la Sicap Liberté 4 pour actes contre nature a reconnu les faits qui lui sont reprochés avec sa co accusée Mariama Coly Diatta. Devant le juge, il a reconnu avoir entretenu des relations sexuelles avec un nommé Claude André Ayna, en cavale avec un autre co-accusé.
Mariama Coly, 20 ans avec qui il a fait face au juge ce mercredi, a pour sa part, a nié les accusations portées contre elle : « Je n’ai pas filmé Ibrahima Ndiaye lorsqu’il entretenait des rapports sexuels avec Claude. Je n’ai pas, non plus, envoyé ces images à Astou Fall. »
Le tribunal de flagrants délits a renvoyé l’affaire au 26 septembre prochain. Le juge et le procureur souhaitent voir les vidéos qui mettent en cause les suspects ainsi que la comparution des accusés en fuite.
L’affaire dite des homos de Liberté 4 porte sur des vidéos qui circulent et dans lesquelles on voit les mis en cause en train d’entretenir des rapports sexuels. L’enquête a permis d’interpeller Ibrahima Ndiaye et Mariama Coly. Claude André Ayna et Astou Fall, eux, ont pris la fuite.
Tout ce beau monde est poursuivi pour acte contre-nature, collecte illicite de données et distribution d’images contraires aux bonnes mœurs.
IGFM

Les meilleurs remèdes naturels contre la toux.

De manière générale, la toux est parfaitement normale. Une toux peut aider à dégager votre gorge des mucosités et autres irritants. Cependant, une toux persistante peut également être symptomatique d’un certain nombre de conditions, telles qu’une allergie, une infection virale ou une infection bactérienne. Parfois, une toux n’est pas due à quelque chose lié à vos poumons. Le reflux gastro-oesophagien (RGO) peut également provoquer une toux. Vous pouvez traiter la toux due au rhume , aux allergies et aux infections des sinus avec un certain nombre de médicaments en vente libre. Les infections bactériennes nécessiteront des antibiotiques. Cependant, pour ceux qui préfèrent éviter les produits chimiques, nous avons répertorié quelques remèdes maison qui peuvent vous aider.

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Le miel: Le miel est un remède ancestral contre le mal de gorge. Il peut également soulager la toux de manière plus efficace que les médicaments en vente libre contenant du dextrométhorphane (DM), un antitussif.

Vous pouvez créer votre propre remède à la maison en mélangeant jusqu’à 2 cuillères à café de miel avec une tisane ou de l’eau chaude et du citron. Le miel apaise, tandis que le jus de citron peut aider à la congestion. Vous pouvez aussi simplement manger le miel à la cuillerée ou le répartir sur du pain pour une collation.

Les probiotiques : Les probiotiques sont des micro-organismes qui peuvent apporter une foule d’avantages pour la santé. Bien qu’ils ne soulagent pas directement la toux, ils aident à équilibrer votre flore gastro-intestinale. Cet équilibre peut soutenir le fonctionnement du système immunitaire dans tout le corps. Certaines études suggèrent également que le Lactobacillus, une bactérie dans les produits laitiers, peut réduire la probabilité d’un rhume ou d’une grippe et la sensibilité à certains allergènes, tels que le pollen.

Le lait enrichi est une excellente source de lactobacilles. Vous devez toutefois être prudent, car les produits laitiers peuvent rendre le flegme plus épais.
Lire la suite dans la page suivante
Cet article Les meilleurs remèdes naturels contre la toux. est apparu en premier sur Protège ta santé- Les actualités du web.

Contre performances en sélection : Cissé défend Sadio Mané

Contre performances en sélection : Cissé défend Sadio Mané
Aliou Cissé monte au créneau pour Sadio Mané. Face aux critiques sur ses contre performances en équipe nationale, le sélectionneur a défendu son attaquant.
« Sadio Mané a des qualités qui lui permettent de jouer à tous les systèmes de jeu. C’est quelqu’un qui mérite un soutien et l’assistance des Sénégalais comme tous les autres camarades. Pour moi, c’est le football européen et celui africain qui sont différents. Nos réalités sont différentes. Aujourd’hui, on a un groupe de qualité. C’est cela le plus important. L’équipe nationale est différente d’un club. Les conditions ne sont pas les mêmes. Les préparations ne sont pas les mêmes, non plus. Aujourd’hui, tout ce qui se fait de bien en équipe nationale Sadio Mané en fait partie », a-t-il dit lors de la publication de la liste des joueurs contre le Soudan.
Coach Cissé s’est aussi expliqué sur les changements apportés en sélection. « Une équipe nationale est une porte d’entrée et de sortie, rien n’est figée. Il est aussi bon d’ouvrir la porte aux joueurs locaux. L’équipe nationale, ce n’est pas un club de football. Ici, on ne se voit que quasiment tous les 6 mois », a-t-il indiqué.
Les matchs contre le Soudan portant éliminatoires de la Coupe d’Afrique sont prévus les 1 et 16 octobre prochain. Le regroupement des lions, se fera à Dakar, a annoncé Cissé. « Depuis le match contre l’Afrique du Sud, le Sénégal n’a pas rejouer de match amical. Nous avons décidé de nous regrouper à Dakar pour permettre aux supporters d’échanger avec les joueurs. »
Auteur: Seneweb

Louga : les confessions…poignantes de 5 prostituées, les 5 dames, dont deux mariées, une veuve…

Louga : les confessions…poignantes de 5 prostituées
Arrêtées par la Police de Kébémer pour prostitution clandestine, les 5 dames, dont deux mariées, une veuve… et leur proxénète, ont été jugées mercredi dernier au tribunal de grande instance de Louga. À l’exception de la proxénète, M. Fall, qui a pris 3 mois ferme, les autres dames ont écopé de 3 mois avec sursis. Elles se sont illustrées, au cours des débats d’audience, par des confessions…poignantes.
Dans la commune de Kébémer, le procès des cinq dames arrêtées au quartier périphérique de la Médina, par la Police locale pour prostitution, était très attendu. Déférées au parquet de Louga, ces 5 dames avaient été inculpées, puis placées sous mandat de dépôt. Ce, après avoir été identifiées sous les noms de M. F. (la proxénète et cerveau de ce réseau de prostitution) et ses employés que sont M.L. D., T. D., S.D. et N. N.
Toutes ont été attraites mercredi dernier au tribunal de grande instance de Louga, pour répondre des faits de leur poursuite. Au cours des débats d’audience, les prévenues ont servi des confessions…poignantes. Pourtant, au début du procès, seule l’une d’elle, la dame T. D. (50 ans), a avoué l’évidence. «Je reconnais que je recevais mes clients chez M. F. et, à elle, je versais une commission de 500 FCfa, après chaque passe», a-t-elle chuchoté.
Ses camarades d’infortune qui ont tenté de mener en bateau les juges, ont fini par revoir leur copie. Pressées de questions, elles sont passées à table. M. L. D. (40 ans) a ouvert le bal : «J’ai embrassé ce métier dans l’unique but de subvenir aux besoins de ma famille. J’ai divorcé d’avec mon mari et il ne fait rien pour subvenir aux besoins de nos enfants. Pour les nourrir, je suis obligée de me prostituer, mais je ne suis pas une mauvaise femme», a-t-elle déclaré.
À sa suite, la dame N. D. (36 ans) qui portait à son dos, un enfant de moins d’un an, s’est confessée : «Je suis divorcée. Je vendais du couscous pour gagner ma vie. Un jour, je suis allée chez M. F. Ce jour, elle m’a mis en rapport avec un homme qui m’a proposé 5 000 FCfa contre une passe. C’était à l’approche de l’ouverture des classes, j’ai accepté, parce que je voulais acheter des fournitures scolaires à mes enfants. Je regrette avoir cédé à la tentation.»
Autres prévenues, T. D. et S. D. (50 ans toutes les deux), mariées, ont aussi évoqué la conjoncture, pour expliquer leurs agissements. La proxénète et veuve, M. F.(44 ans), a cherché à nier sa responsabilité pénale : «Mon père est un homme de loi, donc je ne peux pas me permettre certains écarts. Certes, ces femmes recevaient leurs petits amis chez moi, mais elles ne me versaient rien en contrepartie. Je ne suis pas une prostituée. Quand les policiers sont venus chez moi, ils m’ont surprise en train d’enlever mon tampon hygiénique et ils en ont déduit que je venais de recevoir un client…»
Après avoir écouté les prévenues, le Parquet leur a conseillé de se procurer un carnet sanitaire, au cas où elles comptent demeurer dans ce commerce, qui n’est pas interdit, mais réglementé. En sus, il a requis l’application de la loi.
Au final, le tribunal les a condamnées à 3 mois avec sursis, contre 3 mois ferme pour la proxénète, Maïmouna Fall, propriétaire de la Maison close, avant d’ordonner une confusion des peines.
IGFM

Sénégal Vs Soudan : Aliou Cissé publie sa liste

ée équatoriale est troisième tandis que le Soudan ferme la marche.
LA LISTE DES LIONS
Abdoulaye Diallo, Alfred Gomis, Édouard Mendy, Ibrahima Mbaye, Lamine Gassama, Salif Sané, Kalidou Koulibaly, Youssouf Sabaly, Adama Mbengue, Cheikhou Kouyaté, Alfred Ndiaye, Cheikh Ndoye, Gana Guèye, Sidy Sarr, Amath Ndiaye Diédhiou, Ismaïla Sarr, Sadio Mané, Mbaye Niang, Keïta Baldé, Mbaye Diagne, OPA Nguette, Pape Abdou Cissé, Moussa Konaté.
LES RÉSERVISTES
Assane Dioussé, Pape Djibril Diaw, Moussa Wagué, Abib Diallo, Ibrahima Niane, Krépin Diatta et Moussa Koné.

« Snobé, ignoré », Demba Bâ solde ses comptes avec Aliou Cissé, » Je ne pense pas que le Sénégal pourra gagner quelque chose en 2019

« Snobé, ignoré », Demba Bâ solde ses comptes avec Aliou Cissé
Demba Bâ a rompu définitivement les amarres avec l’équipe nationale du Sénégal. S’il est déçu des résultats enregistrés lors du mondial en Russie, il estime qu’il trouve bizarre le management de Aliou Cissé. Dans un entretien avec Record, il vide son sac.
Mondial, déception, déclaration…
« J’étais déçu parce que vu le potentiel que nous avons, on pouvait faire mieux que ce qu’on a fait. Je n’ai pas fait de déclaration particulière parce que je n’avais pas senti la nécessité de faire des déclarations en ce moment pour quelque raison que ce soit. Ce qui n’a pas marché, je le garde pour moi. La dernière fois que j’ai fait une interview, j’ai dit qu’il avait fait ses choix que je respecte, même si je ne les comprends pas. Mais si j’étais le coach, je n’allais jamais faire comme lui et je ne le suivrais pas. Malheureusement, aujourd’hui, je ne peux même pas me mettre à sa place. Mais il y a des choses qui m’ont paru bizarres dans le management d’Aliou Cissé. mais c’est comme ça, on accepte », a-t-il balancé.
Les Lions avec Demba, c’est fini
« J’ai tourné la page. Vu le déroulement des événements, et vu comment Aliou Cissé m’a snobé et ignoré, mis de côté sans me parler, non je dis que ça va, cette sélection n’est plus dans un coin de ma tête ».
Can 2019 : Demba Bâ ne mise pas sur une victoire finale du sénégal
» Je ne pense pas que le Sénégal pourra gagner quelque chose en 2019. Et j’espère me tromper. » Telle est la conviction de Demba Bâ.
Dans une interview accordée au journal Record , l’attaquant sénégalais qui évolue en Chine indexe la gestion de l’entraîneur Aliou Cissé:
« Si j’étais coach, je n’allais jamais faire comme lui. Il y a des choses qui m’ont paru bizarres dans le management d’Aliou Cissé. Mais c’est comme ça, on accepte », dénonce t-il.