Le corps sans vie d’une dame ( voyante ) dans un état de décomposition avancée, retrouvé

Émoi et consternation ont secoué les populations du quartier Pont de Tambacounda.

Le corps sans vie d’une dame y a été retrouvé ce mardi, aux environs de 15h, dans un état de décomposition très avancée.Selon les informations reçues du voisinage, il s’agit du corps de la dame S.

Sakiliba, une voyante très courue pour ses séances de divination. Elle serait décédée entre le dimanche de Pâques et le lundi, susurre-t-on dans le quartier. Elle vivait seule dans son domicile.

Informés, les sapeurs pompiers, ont eu beaucoup de peine pour déplacer le corps trouvé dans un état de décomposition avancée.

Il a fallu appeler les éléments du Service régional de l’Hygiène pour d’abord désinfecter les lieux avant toute action.

SENEGO
L’article Le corps sans vie d’une dame ( voyante ) dans un état de décomposition avancée, retrouvé est apparu en premier sur Dakarbuzz.

Combat revanche entre Tapha Tine et Ama Baldé : La réponse très salée de Jules Baldé au leader de Baol Mbollo.

Le combat-revanche entre Ama Baldé de l’écurie Falaye Baldé et Tapha Tine de Baol Mbollo serait bientôt ficelé par Pape Abdou Fall, le patron de PAF Productions. Le manager et frère de Ama, Jules Baldé a tenu à faire savoir que le leader de Baol Mbollo, n’aura aucune chance face à son poulain. Il ajoute que si Tapha Tine s’était une fois trompé lors de sa déconvenue en 2015 lors de la finale du tournoi TNT, « qu’il sache qu’il fera une autre erreur. Chez nous il n’y a que des battants, même les femmes pourront le battre », a-t-il tenu à préciser.

L’article Combat revanche entre Tapha Tine et Ama Baldé : La réponse très salée de Jules Baldé au leader de Baol Mbollo. est apparu en premier sur Dakarbuzz.

États-Unis : le fils de Sékou Touré et son épouse condamnés à 7 ans de prison

Mohamed Touré, le fils du premier président guinéen Ahmed Sékou Touré a été condamné ce lundi à sept (7) ans de prison fédérale et à trois (3) ans de libération conditionnelle. Telle est l’information rapportée cet après midi par le Star Telegram, un journal texan.

Mohamed Touré et sa femme ont été reconnus coupables d’esclavagisme en ayant fait travailler une jeune guinéenne des années sans salaire et dans des conditions difficiles.

Les deux (Mohamed et son épouse) sont entrés dans la salle d’audience fédérale avec les chaînes aux pieds et aux bras, vêtus de pantalons et de chemises kaki, tenue des prisons américaines.

Le couple de guinéen doit également verser à leur ancienne domestique plus de 288.000 dollars en restitution, et ils seront en tant que résidents permanents détenteurs de la fameuse « green card » américaine, expulsés vers la Guinée après leur libération de prison.

En outre, leur maison de Southlake d’une valeur de plus d’un demi million de dollars américain a été saisie.

Mohamed Touré et sa femme Denise Cross-Touré, tous deux âgés de 58 ans, risquaient la peine maximale de 20 ans d’emprisonnement pour travail forcé et « trafic d’humain », un acte très répréhensible dans le monde occidental notamment aux Etats-Unis qui vit toujours sous les séquelles de l’esclavage des noirs d’Afrique.

Il est fort probable que leur avocat fasse appel à ce jugement.
L’article États-Unis : le fils de Sékou Touré et son épouse condamnés à 7 ans de prison est apparu en premier sur Dakarbuzz.

Françoise Hélène Gaye: « La déclaration de Abdourahmane Diouf est une trahison »

Dans une déclaration publiée ce lundi, le Dr Abdourahmane Diouf a officialisé son départ de Rewmi. Pour Françoise Hélène Gaye, qui a battu campagne aux côtés de Idrissa Seck durant la dernière présidentielle, la démission de M. Diouf n’est rien d’autre qu’une trahison. Nous publions quelques extraits de sa tribune postée sur les réseaux sociaux.

« Si le Président Idrissa Seck était au palais aujourd’hui, il n’aurait perdu certainement aucun ‘lieutenant’. Il a préféré les Sénégalais au Palais et aux honneurs. »

« Certains divorces ne sont tout juste que la concrétisation d’une séparation qui existait de fait. À vrai dire c’est sans surprise que j’ai lu l’acte de divorce que le Dr Diouf a soumis à l’opinion publique sénégalaise. Je savais que cela arriverait, je pensais d’ailleurs que cela allait être acté avant les élections. »

« Malgré les allures mielleuses de la déclaration du Dr Diouf, elle n’en demeure pas moins une trahison . Le moment est cruel. La méthode aussi du genre du baiser de Judas au Mont des Oliviers ‘salut Maître’. Le baiser n’efface ni n’édulcore la trahison. On n’abandonne pas un ami au milieu du gué. » »Il n’y a pas de plus grande preuve de disponibilité a servir le Sénégal que d’accompagner celui qui se bat pour le Sénégal depuis des années au péril de sa vie, de ses intérêts et qui vient de sauver le Sénégal du chaos. »

SENEWEB
L’article Françoise Hélène Gaye: « La déclaration de Abdourahmane Diouf est une trahison » est apparu en premier sur Dakarbuzz.

2000-2019: L’ÉTAT A ACHETÉ 20 MILLE VOITURES POUR 500 MILLIARDS

Selon « plusieurs études et enquêtes commanditées par l’autorité », l’État a acquis 20 mille voitures entre 2000 et 2019. Le montant de la facture est estimé à 500 milliards de francs Cfa.

Le Soleil qui donne ces chiffres dans son édition de ce mardi 23 avril, dans le cadre d’un dossier sur le projet de réduction du train de vie de l’Administration publique, indique que le rythme d’acquisition des véhicules en question, ces vingt dernières années, s’élève tous les douze mois à 1000 unités de 25 millions chaque.

« Avec cette enveloppe, combien d’universités, de lycées, d’écoles, de postes de santé etc., auraient pu être construits ? Inutile de faire le calcul ! », s’indigne l’auteur de l’article qui dénonce un « gâchis sidérant ».

Et ce n’est pas tout. « Il ressort des mêmes études que la durée de vie moyenne d’un véhicule (de l’Administration) est de trois années ; cinq fois moins qu’un véhicule privé, qui est de quinze années. C’est dire que l’État est obligé de renouveler son parc automobile tous les trois ans », signale Le Soleil.

Le journal explique ce gaspillage par trois facteurs : « primo, l’absence totale d’effort pour l’entretien de ces biens publics de la part des affectataires ; secundo, l’utilisation des véhicules administratifs à des fins privées ; tertio, la cannibalisation fréquente et persistante, pour dire le moins, des véhicules administratifs pour équiper des véhicules privés ».

SENEWEB
L’article 2000-2019: L’ÉTAT A ACHETÉ 20 MILLE VOITURES POUR 500 MILLIARDS est apparu en premier sur Dakarbuzz.

Trois enfants morts à la Zone de captage : le film de l’incendie, les deux filles ont été confiées à leur tante

On en sait un peu plus sur l’incendie qui a tué trois enfants dans un appartement situé au premier étage à la zone de captage. Il s’agit de trois enfants nommés Ousmane, Aïcha et Anne Marie. Ils sont âgés entre 4, 5 et 6 ans.

Issues de la même famille, les deux filles ont été confiées à leur tante, la maman de Ousmane, Amina Seck. Ils ont eu un destin tragique dans la nuit du samedi 20 au dimanche 21 avril 2019.

Plongés dans leur sommeil dans l’une des chambres de l’appartement, les trois enfants ne reverront plus le lever du soleil. Tous ont péri dans un incendie, qui a ravagé le premier étage de l’immeuble.

Ici, le film du drame raconté par des voisins.
L’article Trois enfants morts à la Zone de captage : le film de l’incendie, les deux filles ont été confiées à leur tante est apparu en premier sur Dakarbuzz.

Youssou Ndour : « Je suis un homme libre»

 Youssou Ndour se voit comme « un homme libre ». C’est en tout cas ce qu’il a fait savoir sur France 24, où il a été invité, ce mardi.

« En 2011, il y a eu cette tentative de changer la constitution et on s’était tous engagés. Après, Macky Sall est devenu président. Je l’ai accompagné. Moi, je suis un homme libre, quelqu’un qui a fait son parcours et réussi certaines choses », a-t-il soutenu. « Je pense que son expérience et son parcours peuvent servir le pays. Je dis les choses comme je les sens. Je donne des directions qui peuvent être suivies pour le bien du pays. Je dois rendre la monnaie à mon pays qui m’a vu grandir et porté », a expliqué le leader du Super Etoile de Dakar.

Utiliser la musique pour de bonnes causes

Invité à évoquer ses rapports avec la musique, l’artiste planétaire a relevé que sa passion doit être considérée comme une arme. « On doit être conscient que la musique est une force. On peut l’utiliser pour de bonnes causes », a-t-il exhorté. « Très jeune, je me suis engagé sur les Droits de l’Homme avec d’autres en se disant qu’avec la musique, on peut faire bouger des choses. Je me souviens à Washington, à la maison blanche, on a fait bouger des choses pour avoir beaucoup plus de moyens pour lutter contre le paludisme, pour l’effacement de la dette. La musique est une force qu’on peut vraiment utiliser pour faire avance les choses. J’y crois et on a vu les résultats. C’est le meilleur moyen de promouvoir le Sénégal qui est un petit pays de 15 millions d’habitants. Mais c’est un grand pays par sa démarche, ses hommes comme Senghor, Cheikh Anta Diop, Cheikh Ahmadou Bamba etc qui ont marqué le Sénégal », a expliqué Youssou Ndour qui sort un nouvel album « History » le 26 avril 2019. « Cette force doit être mise devant. Elle doit être aussi une contribution », a-t-il conclu.

Mamadou Salif GUEYE

IGFM
L’article Youssou Ndour : « Je suis un homme libre» est apparu en premier sur Dakarbuzz.