Chaby Pod et Marichou: « Ceux qui attaquent la série Maîtresse. »

La sublime Chaby de la série Pod et Marichou, pense qu’il faut rester positive par rapport aux critiques sur la série Maîtresse. Pour elle, les sénégalais doivent prendre le temps de voir et comprendre la série. Ainsi Chaby se fait l’avocate de la série Maîtresse qui fait le Buzz actuellement.

L’article Chaby Pod et Marichou: « Ceux qui attaquent la série Maîtresse. » est apparu en premier sur Dakarbuzz.

Linguère : Faute de bars, on se soûle au «Boul Falé»

Dans les localités éloignées des communes de Dahra et de Linguère, le parfum dénommé «Boul Falé» est très prisé, non seulement pour se couvrir d’une bonne odeur, mais aussi pour se saouler. Ce produit en provenance de Touba inonde toutes les localités du Djoloff. Les populations de ces villages, tentés par l’ivresse, consomment du parfum à la place de la boisson alcoolisée. A l’occasion des marchés hebdomadaires, le «Boul Falé» se vend comme de petits pains, malgré l’interdiction du produit par les commandants des brigades de gendarmerie de Dahra et Linguère, qui ont pris des mesures pour limiter les dégâts causés par ce produit très nocif pour la santé. A Barkedji, une localité située à une trentaine de kilomètres de la commune de Linguère, à l’occasion du concert d’Abou Diouba lors de la récente campagne électorale pour les Locales, les éléments de la brigade de gendarmerie de Linguère sont intervenus pour mettre arrêter toutes les personnes ivres après avoir absorbé du «Boul Falé». Selon l’infirmier chef du poste de santé de la commune de Mboula, Amadou Diallo, beaucoup de jeunes patients qu’il reçoit dans son service souffrent des problèmes cardiaques et respiratoires à cause de ce poison très répandu au Djoloff. L’agent de santé de cette localité invite les populations à abandonner ce produit qu’il juge très dangereux pour la santé. L’année passée à Téssékré distant de 90 km de la ville de Dahra, un berger qui avait pris une bouteille de trop du «Boul Falé» a perdu la vie au cours d’une bagarre qui l’avait opposée à un boutiquier. Les bergers et les jeunes villageois sont les personnes qui utilisent le plus ce parfum dangereux, parce que soit ils n’ont pas les moyens de se payer de la boisson alcoolisée ou bien parce que le «Boul falé» est plus accessible. La plupart des bagarres ou homicides sont causés par l’usage du «Boul Falé» qui inquiète beaucoup de familles.

Quand l’eau de Cologne devient eau de…feu

En effet, depuis l’interdiction du produit par les plus hautes autorités du pays, le «boul falé» se vend en cachette dans les marchés hebdomadaires. A Barkedji et un peu partout dans les localités du Djoloff où se tiennent les marchés hebdomadaires (loumas) du lundi au samedi (le dimanche étant l’apanage de Dahra), ce sont des marchands forains appelés « banas banas » qui entretiennent le commerce de ce produit très prisé par des jeunes tentés par l’ivresse.

Pour s’en ravitailler, ces apprentis-soûlards sont obligés de débourser entre 750 francs pour la bouteille de 25 cl et 1 200 francs pour la bouteille de 50 cl. « Une aubaine pour ces jeunes victimes de la mode qui noient une certaine angoisse existentielle, nous indique un professeur sous le couvert de l’anonymat. Il faut que jeunesse se fasse. Malheureusement, cette frange de la population dans la plénitude de l’adolescence en bravant les interdits, risque d’y laisser des plumes avant d’intégrer le monde des adultes ». Dans les loumas, ces adeptes de Bacchus pour la plupart des jeunes bergers flambent leurs pécules après avoir vendu quelques moutons ou chèvres et découvrent l’interdit. Dans cette recherche effrénée de vices, ils détournent l’eau de Cologne de sa vocation première et la consomment pour se saouler. Les gendarmes qui assurent la sécurité dans les nombreux marchés hebdomadaires disséminés sur le terroir effectuent des visites inopinées pour éradiquer la vente de ces produits prohibés. A chaque grand événement culturel (concerts, soirées dansantes ou gala de lutte) à Barkedji, la gendarmerie de Linguère se déploie toujours sur les lieux pour effectuer des saisies importantes de « boul falé » et interpeller des individus pour délit d’ivresse publique.

Le « Boul Falé » peut donner le cancer du foie et mener à la folie

Selon le docteur Amadou Sow du service de neurologie à l’Hôpital Aristide Le Dantec de Dakar, « le taux d’alcool qui se trouve dans ce parfum est supérieur à l’alcool naturel ». « (…) Le consommateur du « boul falé » encourt plus de risques. Les composantes du produit conduisent à l’inflammation du foie, son augmentation de volume, le grossissement du ventre et le jaunissement des yeux. Au bout de quelques temps, la personne pourrait être atteinte de cirrhose synonyme de cancer du foie », poursuit le spécialiste originaire de Barkédji. « Beaucoup de patients qui présentent ces cas de cancer du foie sont généralement des adeptes de ce produit toxique », alerte le Dr Sow. Ne prenant pas de gants, le neurologue martèle : « Le malade s’expose également à la folie ». Et à en croire l’homme de l’art, « la plupart des usagers du « boul falé » présentent des troubles psychiques parce que les effets toxiques contenus dans ce produit agressent le cerveau ».

Au poste de santé de Barkédji, « beaucoup de jeunes consommateurs du « boul falé » qui sont consultés souffrent de problèmes cardiaques et respiratoires », renseigne une source de ladite structure sanitaire.

Le « boul falé » favorise le petit banditisme

Dans cette contrée du Djoloff perçue par beaucoup d’acteurs de développement comme la troisième cité du département après Dahra et Linguère, le « boul falé » est à l’origine du petit banditisme qui commence à prendre de l’ampleur. Le maire de la commune Amadou  Ngounel Sow, est formel. A ses yeux, « les cas d’agressions notés, les bagarres avec usage d’armes blanches, etc., sont causés par la consommation du « boul falé ». Il ajoute : « A chaque grand événement, nous sommes obligés de faire appel aux gendarmes de Linguère sinon la manifestation est interrompue par des jeunes sous l’emprise de cette eau de feu. C’est pourquoi nous réclamons la réouverture du poste de gendarmerie fermée depuis 5 ans ». Le maire de Barkedji, lui, indexe les commerçants véreux pour la plupart en provenance de Touba ou de la Gambie qui écoulent ce produit dans les marchés hebdomadaires malgré la surveillance des gendarmes. L’édile de la commune rurale invite les jeunes à renoncer à ce produit qu’il juge très dangereux pour la santé.

Le « boul falé » à l’origine de plusieurs bagarres souvent mortelles

Selon nos informations, l’année dernière, à Téssékré, un village distant de 90 km au nord de la ville de Dahra, un berger qui avait consommé une bouteille de trop de ce produit a perdu la vie au cours d’une bagarre qui l’avait opposé à un boutiquier. A Mboula, une violente bagarre qui avait éclaté entre deux bergers a occasionné des dégâts collatéraux énormes. L’un s’est retrouvé avec carotide coupée et l’autre les deux bras sectionnés. Après constat, l’enquête avait révélé qu’ils étaient tous les deux sous l’emprise du « boul falé ».

Des bergers et des jeunes villageois tentés par l’ivresse sont les principales victimes de ce fléau rampant qui fait  beaucoup de  ravages.

Les autorités administratives en guerre contre ce produit dangereux

Au regard des dégâts causés par ce phénomène, l’autorité administrative de la localité, le sous-préfet Mamadou Bassirou Ndao  a initié un certain nombre de mesures allant dans le sens de faire régresser ce fléau. A l’occasion de la levée des couleurs de chaque début de mois, les élèves sont utilisés comme des relais pour sensibiliser leurs frères. Il s’appuie également sur les associations de femmes et de jeunes pour rappeler à l’ordre ces adeptes du « boul falé ».  Le sous-préfet, dès sa prise de fonction a appelé en renfort les éléments de l’escadron de surveillance et d’Intervention (ESI) de Linguère pour mener des patrouilles régulières à Barkedji et environs pour installer la peur dans le camp des jeunes qui s’adonnent à ce produit nocif. Ces actions menées par les autorités locales ont fait que le fléau a plus ou moins régressé, indique le sous-préfet Ndao.

seneweb

L’article Linguère : Faute de bars, on se soûle au «Boul Falé» est apparu en premier sur Dakarbuzz.

LOTO DU BDA

Samedi 09 mars 2019, le BDA du campus de Qingpu a organisé son traditionnel loto.
Le BDA tient à remercier chaleureusement les participants et les sponsors de l’événement.
On Saturday, the 9th of March 2019, the BDA (events community committee) organized its traditional lotto.
The BDA would like to thank the guests and its sponsors for this event.

Aliou Cissé sur le cas Krépin Diatta: « Joseph Koto savait très bien que j’allais le convoquer en équipe A »

Le sélectionneur des lions a tenu une conférence de presse après la première séance d’entrainement des lions au stade Lat Dior de Thiès.

Aliou Cissé est revenu au micro de wiwsport.com sur la sélection de Krépin Diatta en équipe nationale A qui avait créée beaucoup de polémiques avec la sortie de Joseph Koto, le sélectionneur des U23.

Il explique qu’il n’a aucun problème personnel avec Joseph Koto et que se sont certaines qui ont voulu créer de la polémique. Pour rappel, l’équipe nationale U23 jouera une double confrontation contre la Guinée comptant pour les éliminatoires de la CAN de cette catégorie.

» Il y’a pas de polémique, certains de vos confrères ont voulu créer cela. Koto en a parlé et il savait très bien que j’allais convoquer Krépin Diatta. Pour moi, l’équipe A du Sénégal est prioritaire, mais il y’a eu aucun problème », avance Aliou Cissé, le sélectionneur des lions en conférence de presse.
wiwsport.com
L’article Aliou Cissé sur le cas Krépin Diatta: « Joseph Koto savait très bien que j’allais le convoquer en équipe A » est apparu en premier sur Dakarbuzz.

LE GUINÉEN NABY KEITA LOUE LES QUALITÉS HUMAINES DE SADIO MANÉ

Naby Keita, le milieu de terrain guinéen de Liverpool (élite anglaise) a salué le rôle joué par son coéquipier sénégalais Sadio Mané pour faciliter son intégration chez les Reds, qu’il a rejoints en début de saison en provenance du RB Leipzig (Allemagne).

‘’Je pense que Sadio (Mané) est comme un frère pour moi, c’est quelqu’un qui me motive et qui est toujours avec moi’’, a dit le milieu de terrain dans une vidéo postée sur le site du club anglais.

L’international guinéen n’a pas pu participer aux dernières rencontres de Liverpool en Ligue des champions et en Premier league pour cause de blessure.

Toujours sur Sadio Mané, actuellement dans une forme resplendissante, le Guinéen souligne : ‘’Quand je l’ai rencontré, j’ai dit pour moi-même, je pense avoir trouvé le genre d’ami dont j’ai besoin’’.

Il a ajouté qu’à Salzburg (Autriche), où il l’a rencontré, Sadio lui a « montré le bon chemin à suivre’’ et il l’a « suivi aussi’’.

L’international guinéen a déclaré forfait pour le prochain match que le ’’Syli national’’ doit jouer contre les ’’Fauves’’ de la République Centrafricaine, ce dimanche.

La Guinée est déjà qualifiée en phase finale de la CAN 2019 et la rencontre de la dernière journée doit servir de préparation générale pour le sélectionneur, Paul Put qui a appelé de nouveaux joueurs.

Naby Keïta voit en Sadio Mané, ’’un bon modèle’’, le considérant comme quelqu’un ’’d’ambitieux qui veut bien réussir’’.

Avec 17 buts cette saison, l’attaquant sénégalais est en train de réussir l’une de ses meilleures saisons en Premier league, qu’il a rejoint en juin 2014 en provenance de la RS Salzburg (Autriche). 

Après deux saisons passées à Southampton, il a signé en faveur de Liverpool en 2016. 

SD/ADL/ASG
L’article LE GUINÉEN NABY KEITA LOUE LES QUALITÉS HUMAINES DE SADIO MANÉ est apparu en premier sur Dakarbuzz.

(03 Photos) Sadio Mané débarque à AIBD, ALIOU CISSÉ « MANÉ, C’EST LA STAR DU SÉNÉGAL IL FAUT L’ADMETTRE »

ALIOU CISSÉ : « SADIO MANÉ, C’EST LA STAR DU SÉNÉGAL IL FAUT L’ADMETTRE »

En marge du regroupement à Thiès, de l’Equipe nationale du Sénégal, qui prépare sa sortie face à Madagascar, le Sélectionneur des « Lions » a évoqué la grande forme de Sadio Mané sous les couleurs de Liverpool. Aliou Cissé indique que la réussite actuelle de Sadio Mané n’est ni le fruit d’un hasard ni une surprise pour lui. Pour lui, le natif de Bambaly a très tôt montré des qualités dignes des plus grands joueurs.

Aliou Cissé a également évoqué les passages difficiles de Sadio Mané en sélection nationale. A côté de sa réussite fulgurante en club, la star de Liverpool peine à exploser sous le maillot du Sénégal, ce qui lui vaut quelques critiques et autres moqueries. Mais il peut compter sur son sélectionneur qui s’érige en bouclier pour lui. « Jouer en équipe nationale, ce n’est pas la même chose que jouer en club. C’est différent », plaide Cissé, avant de lui tresser des lauriers : « Sadio, c’est la star du Sénégal. Il faut l’admettre. Et je puis vous dire qu’il est la pièce maîtresse de cette équipe. Il a été déterminant dans les combats ».

En effet, sous les couleurs du Sénégal est le joueur le plus décisif de ces dernières années. Depuis sa première sélection obtenue le 25 février 2012 à Marrakech, lors d’un match amical face au Maroc (victoire 1-0 du Sénégal) contre lequel il avait adressé une passe décisive à son partenaire et ami Moussa Konaté, Sadio Mané compte aujourd’hui 58 sélections, pour 14 buts marqués et 13 passes décisives. Si les attentes sont naturellement justifiées par rapport à son talent et à l’envergure qu’il a désormais atteinte, il n’a pas à rougir de ses performances individuelles. Et, à 26 ans, il a encore une marge de progression qui laisse rêveur sur son avenir en équipe nationale.

EMEDIA
L’article (03 Photos) Sadio Mané débarque à AIBD, ALIOU CISSÉ « MANÉ, C’EST LA STAR DU SÉNÉGAL IL FAUT L’ADMETTRE » est apparu en premier sur Dakarbuzz.

EXCLUSIF – MEURTRE DE L’ENSEIGNANT HENRI NDIAYE : LA MÈRE DE L’ÉLÈVE Henriette Sambou ARRÊTÉE

Les éléments de la Brigade de Gendarmerie de Ndoulo, qui ont en charge l’enquête de l’affaire de la fille qui aurait mortellement poignardé l’enseignant Henry Ndiaye n’ont pas perdu de temps pour avancer sur le dossier. Aussitôt saisis de cette affaire, ils ont déclenché la machine judiciaire et démarré les investigations.

Ainsi, selon nos sources, au moins quatre personnes sont présentement en garde à vue dans cette affaire. Il s’agit d’Henriette Sambou, accusée d’avoir poignardé la victime, mais également de sa mère et deux autres enseignants. La mère de la lycéenne est, selon nos sources, la tenancière du bar où se sont déroulés les faits. Il lui est reproché de n’avoir pas d’autorisation pour exercer une telle activité (débit de boisson alcoolisée).

BAR CLANDESTIN, NON ASSISTANCE À PERSONNE EN DANGER

Selon une source proche du dossier, le jour des faits, le défunt et deux de ses amis, tous enseignants, étaient venus prendre un verre au bar clandestin du coin, géré par la mère de la présumée. Après avoir levé le coude, Henry Ndiaye aurait commencé à faire des attouchements à la jeune demoiselle Henriette Sambou, qui l’avait mise en garde, en lui disant qu’elle ne cautionnait pas de tels actes. Mais, selon nos sources, l’instituteur a continué son jeu jusqu’à ce que la lycéenne, finalement excédée, lui assène un coup de couteau sur la cuisse. « La plaie est profonde. Cela a touché une veine principale », a expliqué notre source. Qui renseigne que face aux enquêteurs, la jeune fille a fait savoir qu’elle n’avait pas l’intention de le tuer. « Je ne voulais pas le blesser. Je voulais juste le dissuader pour qu’il me laisse en paix », a confié la fille aux enquêteurs avant de regretter son acte.

Par ailleurs, si l’enseignant est passé de vie à trépas, il semble, selon les premiers éléments de l’enquête, que c’est parce qu’il n’a pas été sauvé par les autres personnes qui étaient dans le bar au moment des faits. « Lorsqu’il a été blessé, les gens qui étaient là n’ont pas bougés. A défaut de le sauver, ils devaient au moins appeler les éléments de secours. Mais ils n’ont rien fait de tout cela alors que le district sanitaire n’est pas loin. Il a été abandonné par terre gisant dans son sang », a expliqué notre source.

emedia.sn
L’article EXCLUSIF – MEURTRE DE L’ENSEIGNANT HENRI NDIAYE : LA MÈRE DE L’ÉLÈVE Henriette Sambou ARRÊTÉE est apparu en premier sur Dakarbuzz.

(07 Photos) Regroupement des « Lions » Arrivée des joueurs à l’hôtel, tout ce que vous n’avez pas vu en images

Le groupe des « Lions » de la Teranga se dessine petit à petit avec les arrivées de Cheikh Ndoye, Pape Djibril Diaw, Moussa Konaté, Dialy Ndiaye et cie. Devant faire face au Madagascar dans le cadre de la dernière journée des Éliminatoires de la CAN 2019, ce vendredi, les hommes de Aliou Cissé seront au complet dans la journée du mardi avec les venues très attendues des joueurs comme Gana Gueye (qui a déjà pris son vol), Sadio Mané et bien sur Diao Keita Baldé.

L’article (07 Photos) Regroupement des « Lions » Arrivée des joueurs à l’hôtel, tout ce que vous n’avez pas vu en images est apparu en premier sur Dakarbuzz.

Vidéo – Sargal Djiguéne 2019 : L’incroyable Show de Waly Seck avec le Ram Dan, Balla Gaye 2 , Baboye et Mbathio Ndiaye en Guest Star …

Vidéo – Sargal Djiguéne 2019: L’incroyable Show de Waly Seck avec le Ram Dan, Balla Gaye , Mbathio Ndiaye et Secka en Guest Star …

L’article Vidéo – Sargal Djiguéne 2019 : L’incroyable Show de Waly Seck avec le Ram Dan, Balla Gaye 2 , Baboye et Mbathio Ndiaye en Guest Star … est apparu en premier sur Dakarbuzz.