Citoyens passés à tabac: La Police reconnait «des interventions excessives»

La police nationale a officiellement réagi via un communiqué, après la diffusion des images montrant certains de ses agents tabasser des concitoyens qui n’ont pas respecté le couvre-feu ce mardi. Ci-dessous les explications du bureau des relations publiques de la police nationale


Thursday January 01, 1970

«En application du décret présidentiel instituant l’Etat d’urgence et des mesures administratives subséquentes, la Police Nationale a déployé d’importants moyens humains et matériels sur l’ensemble du territoire national.


Thursday January 01, 1970

Le dispositif sécuritaire est visible sur les principaux carrefours, au niveau des installations stratégiques et, se traduit par des patrouilles sur l’ensemble de la zone de compétence de la Police Nationale.

Toutefois, il a été constaté, malgré l’engagement des autorités policières, des comportements aux antipodes de la citoyenneté adoptés par certaines personnes qui ne sont pas abstenues de braver les interdictions et restrictions édictées par les mesures prises par les autorités étatiques.

Ainsi, a-t-il été noté, dans les rangs de la Police, des interventions excessives dans la nuit du 24 au 25 Mars 2020 qui ont été, d’ailleurs, punies avec toute la rigueur qui s’impose.


Thursday January 01, 1970

En conséquence, la Police Nationale en appelle au sens de responsabilité de chacun afin que la loi soit respectée par tout le monde. »

L’article Citoyens passés à tabac: La Police reconnait «des interventions excessives» est apparu en premier sur Dakarbuzz.