La réponse du Groupe «Keur Gui» à Rama Macky « Ce que Macky Sall nous a dit…»

Certains les taxent d’indisciplinés. D’autres pensent qu’ils n’ont dit que la vérité dans leur nouveau single «saï saï au cœur».

Au micro de IGFM, les membres du groupe « Keur Gui » se prêtent à nos questions et s’expliquent de long en large sur leur single très critique envers le Président Macky Sall et son régime. Entretien …

Tyco Tatoo a déclaré devant le juge : « Guiss pokotane ak guiss t… la yamalé »

Attrait à la barre pour « tentative de viol et coups et blessures volontaires », le célèbre tatoueur Tycoo, de son vrai nom Djibril Ndiogou Diop, a déclaré devant le juge : « guiss pokotane ak guiss t… laa yamalé » (Je ne vois pas de différence entre sexe et aisselle).

« La fille voulait faire un tatouage au niveau de son tour de rein et ses mollets. A un moment donné, elle est sortie de la chambre avant de me dire que Tyco Tatoo a voulu le pénétrer. Sans hésiter, je suis rentré dans la maison pour l’injurier », a expliqué le plaignant Ama Déme à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar.

S’agissant du désistement de sa plainte, le sieur Dème reconnait l’avoir fait grâce à l’intervention  d’un colonel qui l’a fait savoir que la maman du prévenu est malade depuis son arrestation. Et, ça ne sert à rien de porter plainte contre lui pour qu’on l’emprisonne.

De son coté, Tyco balaie d’un revers de main les accusations d’Ama Dème. Il déclare : « Je lui ai dit devant ma femme que tu dois te déshabiller car je ne peux pas te tatouer avec tes habits. Ce qu’elle a accepté avant de se mettre accroupie ».

Continuant sa narration, le tatoueur indique que c’est  quand il a terminé le dessin de la première couche, que la fille Warda Attal lui a fait savoir que ça fait mal et qu’elle ne pouvait plus continuer le tatouage tout en lui demandant de le rembourser ses 75 000 fCfa.

« Ce que je n’ai pas hésité de faire, car chez moi, le client est roi », s’est-il défendu. Djibril Ndigou Diop d’ajouter: « c’est quand la dame est sortie qu’Ama est rentré dans la chambre pour m’accuser d’avoir tenté de violer la dame. Ne s’arrêtant pas là, il m’a injurié et j’ai répliqué en lui donnant un coup de tête ».

« Je suis professionnel et je fais des tatouages, depuis 2003. Et Guiss ta.. ak guiss pokotane la yamalé (Je ne vois pas de différence entre sexe et aisselle) », a avoué M. Diop.

Dans sa plaidoirie, l’avocat de la partie civile renseigne que « c’est une belle petite fille qui n’a que 18 ans. Son mari travaille dans l’administration des impôts et domaines. Elle n’a pas besoin d’argent. Elle est à l’abri du besoin. Elle était seulement venue pour satisfaire ses caprices de jeunesse » demandant le franc symbolique au prévenu.

Le parquet a requis l’application de la loi.

L’avocat du prévenu a, de son côté, dénoncé la façon dont l’enquête a été menée. Car, à son avis, les enquêteurs ont émis des accusations gratuites. « Ama Dème n’était pas dans la chambre pour juger si la fille a été violée ou pas. Il n’y a aucune preuve attestant la culpabilité du prévenu », plaide la défense. Toutefois, la robe noire regrette le manque de professionnalisme de son client qui n’a pas une tenue.

L’affaire est mise en délibéré pour jugement qui sera rendu le 18 janvier prochain.

Auteur: Mohamed Rassoul GUEYE – Seneweb.com

KHALIFA NIANG, PRÉSIDENT ÉCURIE TAY SHINGER : « QUE BALLA GAYE 2 CHERCHE UN AUTRE ADVERSAIRE, MODOU LÔ EST… »

Pour donner sa position par rapport au combat Balla Gaye 2 vs Eumeu Sène, le président de l’écurie Tay Shinger s’est prononcé là-dessus en soutenant : « Il y’a d’autres adversaires potentiels. Que le fils de Double Less aille chercher un autre adversaire. Dans l’avenir, nos chemins peuvent se croiser à nouveau. Sportivement, on suit notre plan. Nous aimons des challenges sportifs. On ne peut pas se limiter à un seul adversaire pour le battre et continuer à le battre jusqu’à l’infini. Ce n’est pas ça notre challenge. Modou Lô est un champion comme tout le monde. Il a eu une victoire sur nous. La logique voudrait qu’on prenne notre revanche sur lui. On réclame toujours notre revanche face à nos bourreaux. Bref, on est tombé d’accord avec un promoteur pour en découdre avec Modou Lô au mois de juillet ».

Sunu Lamb 

MBAYE GUÈYE, 1ER TIGRE DE FASS : « SUICIDAIRE POUR MODOU LÔ DE PRENDRE EUMEU SÈNE »

Malgré sa défaite concédée contre Balla Gaye 2 dimanche dernier, Modou Lô n’a pas tardé à décrocher un autre combat pour la fin de saison. Une occasion de sécher ses larmes et de se racheter aux yeux de ses nombreux inconditionnels très affectés par ce revers. Un combat que le 1er Tigre n’approuve pas : « je pense que Modou Lô veut signer sa mort dans l’arène. Ce serait suicidaire pour lui de croiser Eumeu Sène, qui viendra pour prendre sa revanche à tout prix. Eumeu donnera tout ce qu’il a, quitte à y laisser sa vie. Modou Lô sort d’une défaite, il doit prendre du recul, se refaire sur tous les plans avant de signer un combat. S’il veut rebondir, il doit passer par Tapha Tine ou Ama Baldé, mais pas Eumeu Sène. Modou Lô doit faire une introspection parce qu’il lui a manqué, contre Balla Gaye 2, de vivacité, de lucidité et de force ».

Sunu Lamb